BOXE TIME

BOXE TIME

ROBERT VILLEMAIN

ob_96fbd6_villemain-robert02.jpg

Robert VILLEMAIN un grand champion qui méritait d'être champion du monde

Dans les années qui ont suivi la guerre, la France possédait de très grands champions dans la catégorie des poids moyens. Marcel CERDAN fut le plus grand puisque champion du monde, titre conquis aux Etats-Unis face à Tony ZALE. Mais notre pays possédait aussi de grands pugilistes comme Laurent DAUTHUILLE, Robert CHARRON et Robert VILLEMAIN. Ce dernier a vu sa carrière entièrement dirigée par celui qui était à l'époque le premier manager dans le pays: Jean BRETONNEL. M. JEAN, c'est ainsi qu'on l'appelait, avait l'habitude de vouvoyer ses boxeurs. A l'exception d'un seul boxeur qu'il tutoya dès sa première rencontre. Cet homme était Robert VILLEMAIN qui avait été amené dans la salle de Jean BRETONNEL par son père. Nous étions alors en pleine guerre et Jean BRETONNEL venait de rouvrir sa salle.. Robert VILLEMAIN débuta en amateur en 1943 dans une des nombreuses salles parisiennes qui organisaient des réunions pugilistiques: le Central. Le 28 décembre 1944, Robert VILLEMAIN débutait chez les professionnels. Il était alors un solide poids welter. Il n'était pas grand: 1m67 et toute sa carrière qui allait durer jusqu'en 1952, allait le voir en difficulté avec le poids. Robert VILLEMAIN resta invaincu durant ses 33 premiers combats pros. Il fut champion de France et d'Europe et pour pouvoir défier les meilleurs mondiaux,il lui a fallu traverser l'Océan Atlantique. Le 25 mars 1949, au Madison Square Garden de New York, il rencontra Jack LA MOTTA. Il avait gagné le combat mais deux juges sur trois le donnaient battu.Il retrouva plus tard LA MOTTA qui, entre temps, était devenu champion du monde face à CERDAN. Le 9 décembre 1949, VILLEMAIN l'emportait aux points mais le combat ne comptait pas pour le titre. Dommage. Le 5 juin 1950 il se mesurait cette fois au grand Sugar Ray ROBINSON sur quinze reprises. VILLEMAIN envoyait son aversaire au tapis mais ROBINSON était déclaré vainqueur. En juillet 1952, il rencontrait Carl Bobo OLSON qui allait plus tard devenir champion du monde.Sa carrière prit fin peu après et VILLEMAIN pouvait se targuer d'avoir eu un beau palamrès: 52 victoires, 4 nuls et 7 défaites (une seule avant la limite). Par la suite, VILLEMAIN se destina au catch (on le vit au cirque d'Amiens). Il connut un drame, la mort accidentelle de son épouse. Il se retira ensuite et mena une vie discrète. Il est mort en septembre 1984 à l'hôpital de Montfermeil. Il fallut cinq jours pour que la Fédération Française de Boxe apprenne officiellement que Robert VILLEMAIN était mort.

 

Lionel HERBET



05/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi