BOXE TIME

BOXE TIME

GILBERT LAVOINE

IMG-20220912-WA0051.jpg

 

Gilbert Lavoine est un boxeur français né à Laon dans l'Aisne le 3 février 1921 et décédé le 22 janvier 1965 à Laon surnommé le matraqueur de Laon, il est dans les années 1950 champion de France et champion d'Europe des poids welters puis champion de France des poids moyens une carrière fantastique a l’image de cet homme discret et humaniste .

 

1921 Laon et le département de l’Aisne en particulier se relève péniblement des destructions de la première guerre mondiale en effet en 1918, l'Aisne était le plus touché de tous les départements dévastés. Gilbert Lavoine dans ce contexte troublé et difficile arrive dans le monde un trois Février 1921. La famille se compose de deux sœurs et de sept frères dont l’ainé de la fratrie décédera sur le champ de bataille en 1914, c’est une famille qui connait la valeur du travail et qui enseigne les belles valeurs, honnêteté, la loyauté etc. 

 

Le papa de Gilbert était cheminot à la compagnie des chemins de fer du Nord La Compagnie du chemin de fer du Nord est une compagnie française qui exploite le réseau ferroviaire du Nord de la France de 1845 à 1938. Elle est créée le 20 septembre 1845 par le banquier James de Rothschild et ses associés, sous le nom de Compagnie du chemin de fer du Nord, pour exploiter la concession par l'État des lignes de Paris à la frontière belge par Lille et Valenciennes, avec des embranchements annexes. Elle gardera le nom de Compagnie du Chemin de fer du Nord malgré l'absorption d'autres compagnies du secteur Nord de la France. Elle acquiert rapidement une forte densité de réseau et de trafic, et sert de modèle aux autres grandes compagnies. Elle est une des principales composantes de la SNCF créée en 1938. La famille vivait heureuse et sereine dans une maison agricole de la région de Laon.

 

La scolarité de Gilbert se passe plutôt bien et sans problème mais Gilbert se prédestinait plus au sport qu’il aimait déjà beaucoup. Le frère de Gilbert entre temps effectue son service militaire et s’adonne à la boxe en amateur dans l’équipe militaire et il effectue également quelques combats.

Un jour son frère le cadet qui s’était engagé dans les parachutistes a l’âge de 16 ans lui suggère de pratiquer la boxe que ça devrait lui plaire Gilbert s’était tourné sur la gymnastique sportive et le football, la boxe semblait être bien éloignée de ses passions. Mais un jour il se laisse tenter et pousse les portes de la salle de boxe et la contre toute attente il tombe en admiration face a tous ses boxeurs qui s’entrainaient, l’odeur si particulière d’une salle tout cela a contribué de son nouveau parcours sportif sans toutefois penser qu’il ferait une grande carrière pugilistique l’homme était modeste et humble.

 

Il faut savoir que son emploi du temps ne laissait guère de place au sport en effet Gilbert travaillait à la SNCF. Gilbert était un homme sérieux avec des valeurs et travailleur il ne ménageait pas sa peine en tant que sportif il était assidu et sérieux à l’entrainement et écoutait avec grande attention les conseils de son entraineur. Durant toute sa carrière pugilistique le papa de Gilbert l’accompagnait et était toujours présent au bord du ring son fils était sa fierté. Gilbert durant sa magnifique carrière pugilistique a rencontré Germinal Ballarin, Marcel Pigou, André Drille, Sauveur Chiocca et Charles Humez qu’il malmènera deux fois de suite sans le battre mais le mettant en difficultés, il y avait une grande amitié entre Humez et Lavoine.

 

Au total de ses combats Gilbert a effectué :

  • 26 combats amateur Vingt-quatre victoires, une défaite.
  • 126 combats professionnels : 100 victoires dont 56 par KO, 8 matchs nuls et 18 défaites dont 2 par KO (Marius Dori, Wally Thom).
  • 16/07/1950-26/02/1951 Champion de France des poids welters
  • 22/03/1953-26/08/1954 Champion d'Europe des poids welters
  • 04/02/1957-02/06/1957 Champion de France des poids moyens
  • Premier combat professionnel le 14 octobre 1948 à Laon contre Maurice Fourel.
  • Dernier combat à Berck (Pas-de-Calais) le 7 août 1962 contre Gilbert Souday.

 

Il faut savoir pour comprendre la grande notoriété de Gilbert Lavoine c’est que pendant plus de six ans il a été la vedette très appréciée du Palais des Sports de Paris lui le petit provincial avait séduit le tout paris de la Boxe a cette époque il y avait une rivalité entre la province et la capitale et la boxe n’y échappait pas. La personnalité de Gilbert reflète un homme humble avec beaucoup d’empathie, un homme généreux prêt à rendre service avec de grandes qualités humaines, sa jovialité il l’exerçait entre autres lors des fêtes foraines ou il s’amusait avec les gamins pour taper dans la poire installée pour que chacun puisse mette à l’épreuve sa puissance. Gilbert au cours de sa fabuleuse carrière à créer des liens avec un autre grand champion Charles Humez qui habitait non loin de chez lui. En quittant ce monde prématurément le 22 Janvier 1965 a l’âge de 44 ans Gilbert laisse sa femme et ses deux filles et un fils dans une grande détresse. Les nombreux supporters de Gilbert ont été bien tristes également a l’annonce dans la presse sportive et dans les journaux télévises de l’époque du décès de Gilbert. A titre posthume un gymnase a Laon porte le nom de Gilbert Lavoine bien bel hommage de Laon a Gilbert Lavoine le champion de Laon.

 

Marc Président de l'Association Boxe Time 

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour consulter le palmarès de Gilbert Lavoine :

Palmarès de Gilbert Lavoine

 

 



05/11/2022
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi